La reconstitution du clitoris après excision

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la mutilation génitale féminine (MGF) est définie comme « toutes les procédures qui impliquent l’ablation partielle ou totale des organes génitaux féminins externes ou toute autre blessure aux organes génitaux féminins pour des raisons non-médicales ». Les MGF ont une origine tribale et sont fondées sur l’inégalité entre les sexes. Il est largement soutenu comme un rituel culturel principalement en Afrique subsaharienne, et dans une moindre mesure en Extrême-Orient, au Moyen-Orient, et parmi les communautés immigrantes en Europe. Les femmes sont les gardiennes et les initiatrices de ce rite. La MGF est généralement pratiquée sans anesthésie, par un circoncis traditionnel à l’aide d’un couteau ou d’un rasoir. Environ 125 millions de filles en Afrique et au Moyen-Orient ont subi des MGF. L’âge des filles varie de la petite enfance à la puberté. Lire la suite

La chirurgie intime féminine : Voilà pourquoi de plus en plus de femmes la choisissent

La chirurgie intime féminine : Voilà pourquoi de plus en plus de femmes la choisissent

La chirurgie intime féminine : Voilà pourquoi de plus en plus de femmes la choisissent

Pour les femmes, les questions sexuelles sont souvent encore taboues de nos jours. Il en est ainsi dans les cultures dites « occidentales », et encore moins dans d’autres parties du monde où, culturellement, la figure de la femme occupe encore un rôle social marginal. Lire la suite

La vulve : ensemble d’organes génitaux externes de la femme

La vulve : ensemble d’organes génitaux externes de la femme

La vulve : ensemble d’organes génitaux externes de la femme

Le sexe féminin a été pour longtemps été associé seulement au vagin. On dirait que la partie externe n’a pas lieu d’être. Même dans les fantasmes les plus farfelues tout tourne autour du vagin, le corps de la femme sert à recueillir une future progéniture et à assouvir les désirs de son conjoint. Et elle dans tout ça ? qu’est ce qu’on connait sur sa sexualité et ses organes génitaux

La sexualité féminine est encore fortement ignorée tout comme la vulve, longtemps taboue et dissimulée. Lire la suite

Prolapsus : prévenir la descente d’organes chez la femme

Prolapsus : prévenir la descente d’organes chez la femme

Prolapsus : prévenir la descente d’organes chez la femme

Le relâchement des organes intimes est un taboo mais qui mérite d’être traité. En effet, normalement ces organes qui sont : la vessie, l’utérus avec le vagin et en arrière c’est le rectum sont soutenus par un ligament c’est le plancher pelvien. Ce ligament et les muscles composant ce hamac suspenseur se distendent et se relâchent. A fortiori, les organes mentionnés descendent, nous avons alors

  • Une cystocèle : il est dit de la hernie ou du prolapsus de la vessie (lorsque la vessie descend dans le vagin)
  • Un Hystérocèle : Lorsque l’utérus descend dans le vagin    
  • Un rectocèle : c’est lorsque le rectum descend vers le vagin

Lire la suite